Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Garder l'harmonie éducative malgré la séparation

Une séparation c'est toujours un bouleversement dans notre quotidien.

Imaginez donc celui que ça engendre pour vos enfants.

C'est pourquoi, il est important que vous maintenez l'équilibre entre les deux foyers qui forment le repère éducatif de vos enfants.

Il faut tenter de communiquer entre vous les adultes afin de montrer l'exemple, gardez du respect l'un pour l'autre autant en face à face, qu'une fois l'un sans l'autre, encore plus devant vos enfants.

Communiquer aura aussi un autre but, vous mettre d'accord sur l'éducation qui se doit d'aller dans la même direction "aider vos enfants".

On conseille aussi afin de rassurer les enfants d'une maison à l'autre :

  • Avoir la même odeur d'intérieure (prenez le même parfum d'ambiance)
  • Ayez le même petit déjeuner, le même paquet de céréales par exemple.
  • Un calendrier familial (permet à l'enfant d'avoir la notion du temps et de se rassurer, encore trois dodo et je vais chez papa et vice versa)
  • La même heure du coucher

Il est important que ce changement de vie n'affecte pas l'équilibre de votre enfant.

C'est déjà une étape particulièrement difficile, vous pouvez l'aider afin que cela se passe pour le mieux.

N'oublions pas que ce n'est pas être "méchant" que d'instaurer des règles.

La vie de tous les jours est faite de règles, des règles qui bien souvent sont là pour notre sécurité à tous.

Pour vos enfants c'est la même chose, notamment pour éviter les accidents domestiques mais aussi les dangers extérieurs.

Voici un extrait d'un article de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

http://www.inpes.sante.fr/70000/cp/05/cp050304b.asp

"En France, 57% des Accidents de la vie courante (AcVC) touchant les enfants entre 0 et 16 ans surviennent à l’intérieur de la maison1. Si une majorité de ces accidents est sans conséquence, d’autres en revanche laissent des séquelles. Par ailleurs, les AcVC des enfants sont trop souvent considérés comme faisant parti de l’apprentissage de l’autonomie. Pourtant, de simples précautions et quelques rappels de consignes de sécurité aux parents permettent d’éviter bon nombre d’accidents.

Le Ministère des Solidarités, de la Santé et de la Famille, l’Assurance Maladie et l’INPES lancent une campagne de prévention des accidents domestiques touchant les enfants. Celle-ci s’appuie notamment sur la diffusion de films télévisés dont l’objectif est d’aider les parents à :

  • adopter les réflexes pour ne pas mettre leur enfant en danger.
  • assumer leur rôle d’éducateur pour faire prendre conscience des dangers potentiels dans une maison.

Les accidents domestiques à l’intérieur d’une maison peuvent être classés en 9 catégories de risque :

  • La brûlure due à une casserole, une bougie, un fer à repasser, un bain trop chaud ou un barbecue.
  • L’empoisonnement par ingestion de médicaments, de produits ménagers ou de produits toxiques.
  • La suffocation survenue suite à l’avalement de petits objets ou d’aliments de type cacahuètes, olives, bonbons…
  • L’étouffement sous les draps, un oreiller…
  • La chute dans les escaliers, par défenestration, à vélo et pour les très jeunes enfants la chute de la table à langer ou de la chaise haute.
  • L’électrocution à cause d’appareils électriques laissés à portée de main.
  • L’écrasement consécutif à des doigts coincés dans la porte.
  • La noyade dans la baignoire notamment.
  • Les chocs, les coups. "

Autrement dit vous avez le devoir d'apprendre des règles pour la sécurité de vos enfants.

Mon livre aborde plus en détails toutes ces choses essentielles à apprendre dés le plus jeune âge.